liberté d'expression

Le Par Aegirs  | Catégorie : Divers

Tags : humeur /

 

Passé la phase d'émotion (les réactions à chauds sont très rarement bonne dans ce genre de cas), une vraie réflexion sur la liberté d'expression doit avoir lieu car, même si c'est un lieu commun de le dire, tout le monde est d'accord pour la liberté d'expression tant que ça ne choque pas trop ses idées.

A l'heure actuelle la liberté d'expression en France c'est :

"La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l’homme ; tout citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de l’abus de cette liberté dans les cas déterminés par la loi."

En gros, si on veut pousser un peu, on pourrait dire qu'en France on est libre de s'exprimer sur tous les sujets sauf, sur ceux que l'état a décidé d'interdire.

Dans cette liste on a :

-L'incitation à la haine

-La diffamation

-L'outrage à agent

-Le négationnisme

-L'apologie de la drogue

-Le blasphème (si si, en Alsace même si il ça fait longtemps que cette restriction n'a pas été appliquée)

-...

Si les premiers points sont généralement considéré comme ne posant pas de problèmes et par ailleurs nécessaires, d'autre sont plus sujet à polémique et le législateur est libre d'allonger la liste. Tout ça pour dire que la liberté d'expression est loin d'être garantie et que rien ne l’empêche d'être encore plus restreinte.

Cependant ne vous méprenez pas. Dans la pratique je trouve que la liberté de parole est plutôt bonne en France, mais je veux juste mettre en évidence certains problèmes et paradoxes et le fait qu'on puisse rapidement basculer d'une situation plutôt bonne (je n'ai pas dit parfaite) à une situation problématique (et ce ne sont pas les velléités de flicage de l'internet qui vont me rassurer).

Une des façon de se prémunir des risques de dérapages pourrait être de dire que la liberté d'expression est garantie dans tous les cas sans exception et ne sanctionner que les actes. Cela voudrait dire alors tolérer les insultes et tout propos haineux et déstabilisant. En contrepartie, il faudrait alors apprendre a rester émotionnellement distant et affûter notre esprit critique si c'est possible.

Ce système a des défauts évidents.

Mais n'est-ce pas le prix à payer pour avoir une vraie garantie de liberté d'expression ?

Ce prix est-il trop cher à payer ?