Manifestation le 4 mai aux Invalides

Le lun. 27 avril 2015 Par aegirs  | Catégorie : vie-privee

Tags :

 

Un appel au rassemblement est lancé par l'observatoire des libertés et du numérique le lundi 4 mai prochain à 18h30 sur l'esplanade des Invalides pour protester contre le projet de loi sur le renseignement qui sera voté le lendemain.

Ce projet de loi comporte plusieurs points qui pourraient avoir des conséquences néfastes à plus ou moins long terme :

Un pouvoir trop important laissé au gouvernement

Les abus en politique il y en a toujours eu, de plus ou moins grave. Et il y en aura toujours. Il existe des systèmes pour les limiter, c'est pourquoi on a mis en place une séparation des pouvoirs.

Actuellement un juge doit valider une mise sur écoute demandé par l’exécutif, après cette loi, si elle passe en l'état il n'y aura dans les fait plus qu'un contrôle consultatif, voire aucun contrôle.

Le gouvernement actuel est peut-être bien intentionné, mais sera-ce le cas dans 2 ans, 7 ou 20 ans ? Si ce n'est plus le cas, il sera trop tard.

Une mise sur écoute générale de la population

D'après le projet de loi, le gouvernement peut "imposer aux opérateurs et personnes mentionnés à l’article L. 851-1 la mise en œuvre sur les informations et documents traités par leurs réseaux d’un dispositif destiné à révéler, sur la seule base de traitements automatisés d’éléments anonymes, une menace terroriste."

Quoi qu'en dise le gouvernement, il s'agit bien de mettre sous écoute les gens non suspect pour trouver de nouveaux suspects. Quand à son caractère anonyme, il est bien sûr de principe et non réel, car il n'est pas imaginable qu'on veuille mettre en place une détection de comportements suspects sans avoir la possibilité de savoir ensuite qui a eu ce comportement.

Il n'est pas dur d'imaginer les avantages et la tentation que cela doit représenter pour un politique d'avoir la main sur ce genre de système.

Pour ceux qui pensent qu'avec Google, Facebook & co c'est déjà le cas, je fait remarquer que dans ce cas, ce traking est contractuel, qu'il n'est pas illégal de ne pas utiliser leurs service, et que si ils ont un certain pouvoir il n'ont pas celui d'utiliser la violence physique.

Légalisation de pratiques illégale

L'argument est amusant. Ils devraient faire de même pour les politiques qui ne sont pas en règle avec les impots ;)

Pour plus de détail et une information fiable vous pouvez directement aller voir le projet de loi sur le site de l'assemblée nationale. Et si vous aussi vous trouvez que ce projet est dangereux, vous pouvez donc vous retrouver lundi aux Invalides et/ou faire suivre l'information :

pjlrenseignement.jpg
 

Commentaires !