Un toubab à Touba.

Suite à un récent voyage j'ai eu la chance de visiter la ville de Touba et, tant son histoire particulière que le coté monumental de sa mosquée, m'ont donné envie d'en parler ici.

Mosquée de Touba

Tout d'abord, pour remettre la ville dans son contexte il faut savoir que c'est la seconde ville du Sénégal et qu'elle à été créée en 1887 par Cheikh Ahmadou Bamba [1] (son histoire vaut d'ailleurs le détour) et est devenu la ville sainte de la confrérie musulmane des Mourides. Elle fait à ce titre l'objet d'un pèlerinage annuel, le grand magal, amenant une quantité de fidèles qu'on m'a rapporté comme impressionnante [2].

Cheikh Ahmadou Bamba

Une autre particularité de Touba est que, bien que faisant parti du Sénégal, la région est administrée par les marabouts et c'est la charia qui est la base de la loi dans toute la région. Du coup il nous a fallu laisser les cigarettes à Dakar et prendre des tenues adaptées.

Pour s'y rendre il existe une ligne de bus qui part de Dakar que nous avons pris très tôt le matin ( pour ne pas dire au milieu de la nuit ^^') car nous ne désirions pas rester plus d'une journée, les hôtels étant de plus apparemment inexistant sur place. Il est également possible de prendre un « 7 places » pour s'y rendre et c'est d'ailleurs ce que nous avons fait pour quitter Touba. Si vous désirez vous y rendre par ces moyens ne vous attendez cependant pas un grand confort ni un horaire précis, l'état des véhicules n'étant pas forcément exceptionnel [3].

Le but de ce voyage n'était pas vraiment la ville qui ne semble d'ailleurs pas présenter un grand intérêt, mais la mosquée situé en son centre. Il s'agit d'une des plus grande d'Afrique et elle a été commencée en 1932 et inauguré en 1963. Cependant les différents califes ont voulu marquer leur passage en faisant réaliser des travaux supplémentaires avec l'argent envoyés par les fidèles. La mosquée est donc toujours en travaux, ce qui lui donne un petit côté Sagrada Familia.

Pour la visiter, si vous n'êtes pas musulman, vous devrez être accompagné d'un guide et ne pourrez pas accéder à l'ensemble de la mosquée.

Cheikh Ahmadou Bamba

La ferveur des fidèles se ressent fortement et donne au lieu une atmosphère très particulière. Ce sentiment est sans doute renforcé par la richesse du lieu, donnant l'impression d'être entré dans un univers à part, lui même situé au milieu d'un univers très différent de celui auquel on est généralement habitué en tant qu'Européen.

La bibliothèque à proximité de la mosquée vaut certainement aussi le détour pour quelqu'un de suffisamment érudit, mais je ne ne pourrait pas en dire beaucoup plus car je n'ai fait que la traverser.

J'espère vous avoir un peu fait découvrir cette ville et pourquoi pas avoir donné à certains l'envie d'y aller.


[1]L'image en dessous de ce paragraphe est la seule photo connue d'Ahmadu Bamba et on ne serait d'ailleurs pas totalement sûr que ce soit lui.
[2]Si on en croit la page anglaise sur Wikipédia ce serait 1 à 2 million de personnes.
[3]Pour l'anecdote nous nous sommes arrêté pas mal de temps au milieu de la brousse pour tenter de réparer un phare défectueux à la lumière des téléphone portables.

Commentaires :

Pas encore de commentaires

Laisser un commentaire

social