Delta Green


Le mensonge est un droit - La vérité est un privilège - L'innocence est un luxe


Delta Green

Parmi mes nombreux vices il m'arrive, pas souvent malheureusement, de m'adonner aux jeux de rôles. Je vais donc vous parler de Delta Green que j'ai pu tester récemment en tant que gardien.

Pour ceux qui ne connaîtraient pas, Delta green est un supplément au jeu l'appel de Cthulhu, lui-même inspiré de l’œuvre de H. P. Lovecraft.

Ce supplément adapte le jeu original à l'époque contemporaine et se penche principalement sur l'adaptation du mythe plutôt que sur les règles qui elles ne changent (quasiment) pas.

Au premier abord, ce supplément fait très penser à la série x-files et a donc un coté très cliché qui me déplaisait un peu au début, mais au fur et à mesure de la lecture je me suis rendu compte que c'était une force.

En effet, si le coté Cthulu n'est pas familier de la majorité de la population et donc potentiellement des joueurs (si on considère que les rôlistes sont représentatif de la population, vaste débat :D), le coté x-files l'est beaucoup plus ce qui permet à priori aux joueurs de rentrer plus facilement dans l'intrigue.

Ce volume réussi à créer une trame de fond permettant de lier le mythe de Cthulhu aux mythes sur les extra-terrestre, le sur fond de complot étatique. Cette trame très riche comprend plusieurs groupes en concurrence mais néanmoins plus au moins poreux entre eux et devrait provoquer quelques maux de têtes à vos joueurs avant qu'ils n'en cernent les grandes lignes.

Vos joueur vont jouer des agent fédéraux, ce qui leur laisse moins de libertés mais vous permet de ne plus vous prendre la tête pour les lancements de parties. Du coup, fini les oncles éloignés qui sortent de nulle-part, les missions seront le quotidien professionnel de vos joueurs. Alors quoi de plus naturel pour eux que d'être envoyé sur le théâtre de faits étranges ?

En bref, un bon supplément permettant de bien renouveler l'ambiance et même si je n'ai fait qu'une partie jusqu'ici, je peux vous assurer qu'il a du potentiel.


Commentaires :

Pas encore de commentaires

Laisser un commentaire

social